Comment se préparer pour acheter un chien? 5 conseils d'Olivier Munoz, éducateur canin

Tant de questions nous traversent l’esprit sur nos amis les chiens : sur leur éducation, leurs comportements ou même lors de l’acte d’achat. Afin de répondre au mieux à nos interrogations, nous avons fait appel à un professionnel du monde canin, Olivier Munoz.

Passionné, fort de sa formation auprès de Bruno LeGrand et de ses 10 années d’expérience, Olivier est reconnu pour son sérieux et son efficacité. Il effectue des séances comportementalistes pour comprendre les habitudes de nos chiens lui permettant de nous apporter des solutions sur l’éducation et les problèmes comportementaux de nos compagnons à quatre pattes. Cela se déroule sur une ou plusieurs séances selon vos besoins en cours collectif ou particulier. 

Ses conseils avant l’acquisition d’un chien :

1. Eviter l’achat compulsif car cela peut mener à de mauvaises surprises… Ce qui était au départ une jolie petite boule de poils grandit jusqu’à devenir un chien avec son caractère et son comportement pouvant être propre à sa race. Cela peut vite devenir incompatible avec votre mode de vie. C’est pourquoi, l’achat d’un chien doit être préparé à l’avance de manière réfléchie et sérieuse : prendre une race adaptée à votre habitat, votre mode de vie et vos besoins.

2. Le budget est un point important. Olivier nous conseille de calculer les coûts liés à la bonne santé de votre fidèle ami. Cela inclut nécessairement :
- Le vétérinaire dont il est préférable de disposer de toutes les informations (prix des consultations, vaccins. La première consultation va vous coûter 150€ comprenant la puce, les 2 vaccins et la consultation médicale. Chaque consultation suivante : 60€.
- L’alimentation se résume aux croquettes mais peut être aussi faite de petits plats cuisinés. Olivier insiste sur les habitudes nutritives du chien qui ne doivent en aucun cas être modifiées même lors de départ en vacances…cela entrainerait un dérèglement intestinal chez votre chien et des vacances ratées pour lui.  
- Le toilettage sauf pour les chiens à poils court.
- « Les joujous » (10€ pièce), la laisse (à partir de 30€), le collier/harnais (a partir de 30€), 2 gamelles (40€), le panier (à partir de 50€), les tapis hygiéniques (à partir de 15€ le paquet), les vêtements divers et variés...

3. Acheter votre chien. En élevage ou en boutique? (retrouvez toutes nos adresses parisiennes) On peut rencontrer de nombreuses boutiques animalières sur les quais de Paris et se retrouver face à de belles « peluches » au regard suppliant. Ne pas agir sur un coup de tête ! Un conseil, se tourner vers un chiot de 3 mois maximum. En effet, le chien ayant dépassé cet âge se sera habitué au mode de vie en boutique, il aura sans doute voyagé de cage en cage d’où la difficulté de le rendre propre et stable. À vous d’y consacrer du temps. Pour Olivier, il est déconseillé de prendre votre chien en boutique s’il a plus d’un an car " le passé du chien influence sa croissance. "  

Aventurez-vous vers un élevage de chiens sur lequel vous vous êtes renseignés au préalable. 
Attention, il existe deux types d’élevage. Ceux qui vendent avant tout, ce qui complique la stabilité des chiens et les autres, plus rationnels dans la procréation et qui respecteront les bonnes périodes pour procréer. Vous avez aussi la possibilité d’effectuer une demande de race particulière auprès de l’élevage " il faut compter environ 6 mois en amont pour effectuer ces recherches. " Olivier nous conseille de nous y prendre en janvier-février afin d’accueillir votre chien en mai-juin et être en mesure de lui consacrer du temps pendant vos vacances d’été, l’éduquer et ainsi l’habituer à rester seul chez vous quand vous partirez travailler.

4. Passons au dur moment de l’éducation. Tel un enfant, le chiot voudra tester vos limites. Moment cruciale pour l’avenir de votre relation. Il va donc falloir être sévère et savoir dire non. L’éducation doit commencer dès son arrivée dans votre maison. Tout d’abord lui trouver un endroit qui ne soit pas dans un passage ou face à la porte d’entrée. Olivier conseille de dresser son chien par le biais de récompenses (de préférence avec des biscuits pour chiens) dès qu’une bonne action a été accomplie (pour les chiens les moins gourmands optez pour son joujou préféré ou une caresse) et en cas de grosses bêtises, évitez les fessées avec la main, utilisez un autre instrument comme le journal pour éviter que la main soit assimilée à la punition. Le but étant aussi de socialiser votre chien lors de vos futures balades. " N’oubliez pas de faire comprendre à votre chien que vous êtes le patron et qu’il fait partie de la famille." 

5. Pour finir, un dernier petit conseil mais sans doute le plus important, donnez de l’amour à votre chien il vous le rendra sans compter !
 

Les contacts d'Olivier: 
+33 6 18 56 65 48
http://culture-canine.com/
80€ la séance